•  

         Les réveils se faisaient de plus en plus difficiles à Rockyes Mountains. Tatiana avait bien du mal à garder le moral. 

    Jour 7

     

         Elle avait encore rêvé de ses cousines. La solitude lui pesait trop. Elle se mit un point d'honneur à profiter de ses deux jours de repos pour rencontrer des gens et se faire au moins un ou une amie. Si elle pouvait enfin trouver un compagnon de route aussi, ça serait bien et si jamais l'amour...Ça se serait parfait ! 

    Jour 7

     

         Mais les habitants de cette ville se comportaient bizarrement. Ses collègues lui ont raconté qu'elle devait se méfier car certaines apparences humaines pouvaient cacher des extraterrestres. Ils s'infiltreraient dans la civilisation afin de nous espionner.

    Jour 7

     

        Quand il faut y aller, il faut y aller ! Alors, elle se jeta dans l’arène ! A peine quelques minutes dehors elle tomba sur l'homme qui a la réputation d'être le plus grand séducteur de la ville, Don Lothario. Elle avait déjà entendu parler de lui par ses collègues, mais elle voulait se faire sa propre idée. C'est elle qui l'accosta la première :

         Elle se pointa devant lui et lui héla :

             -Eh salut Don ! 

          -Heu...Salut...Toi ! T'es qui ? Et comment tu sais comment je m'appelle, répondit-il.

             -Je suis nouvelle ici et je travaille pour l'armée alors j'ai déjà un peu entendu ton nom...Comme cela au hasard de conversation ! Oups, pensa-t-elle. Elle n'aurait peut-être pas due l'appeler par son prénom direct mais plutôt feinté ne pas le connaître.

             -Ah ben j'espère que c'était en bien au moins ? Alors poupée, tu te plais ici ? Tu vis seule ? 

            -Oui, justement je vie seule et je me sens un peu trop toute seule en ce moment...

             -Heu...heu...bégaya-t-il.

             -Tu es vraiment un beau gosse, et quand je rencontre un beau gosse, je lui offre une fleur. Tiens ! Lui dit-elle tout en lui tendant la rose.

             -Oh ben merci, ça me flatte...mais tu sais....Jour 7

     

             -Eh, le coupa-t-elle ! Tu ne veux pas enlever tes lunettes un peu, j'aimerais bien voir ton regard quand je te parle !

             -Oui t'as raison, excuse-moi. 

        Mais à la minute où il l'a regarda, il fit une tête un peu bizarre et bredouilla une excuse qu'il devait vite rentrer et partis en courant ! 

    Jour 7

     

     

        Tatiana resta plantée là quelques secondes le temps de comprendre et d'un coup fut prise d'un fou rire toute seule. Elle venait de se dire que Don avait dû la prendre pour un extraterrestre ou peut-être même un zombie ! Elle avait aussi entendu des histoires étranges au sujet de zombies qui se baladeraient dans la ville la nuit.

         Finalement, elle n'eut pas de regret. Elle ne le trouvait pas si beau ni très intéressant. Dans cette nouvelle vie , elle avait peu de distraction alors si elle devait partager son temps avec quelqu'un autant que ce soit avec quelqu'un qui ne soit pas ennuyant. 

     

        Sur ce, elle s'est assise sur le banc en face de chez elle et lut quelques pages de son livre afin de se changer les idées. Après elle n'a pu échapper à ses tâches quotidiennes : pêcher, récolter, se laver, manger et faire un peu de ménage. Elle réussit enfin à finir sa tâche de travail journalière. 

    Jour 7

     

         La journée touchait presque à sa fin. Tatiana allait monter à l'étage, pour se refaire une petite toilette, mettre sa tenue de nuit et lire un peu avant de s'endormir. Quand elle entendit toquer à la porte. Elle s'avança vers la porte et l’entrouvrit avec une petite inquiétude (elle repensait aux zombies...). Derrière la porte se trouvait un jeune homme, peut-être un peu plus vieux qu'elle, et ma foi assez plaisant.

           -Bonsoir, je m'appelle Travis, je suis un collègue de J. se présenta-t-il avant de continuer : je passais par là en rentrant chez moi et j'ai vu de la lumière, et je sais que tu es nouvelle, que tu ne connais pas grand monde encore alors je me suis dit...ben que p'être on pourrait faire connaissance !

        -Ben ça alors ! S'exclama Tatiana. J'ai cherché à faire des connaissances une bonne partie de la journée et toi tu te ramènes maintenant à pas d'heure, la fleur au fusil ! Bon ok mais ce ne serait pas plus tôt J qui t'envoie pour voir si je suis toujours seule et en l’occurrence un samedi soir ? Lui demanda-t-elle.

           -Heu...non, non, je t'assure, rien à voir mais, je ne voulais pas te déranger, je vais repartir.

    Jour 7

     

        En fait, tout en discutant, Tatiana l'avait laissé rentrer dans la maison. Alors quand il lui dit qu'il voulait partir, elle se radoucit et se dit qu'elle ne devrait peut-être pas le laissé filer si vite. 

        A l'instant où elle se disait cela, il la regarda dans les yeux. Et c'est à ce moment-là que le coup de foudre se produisit. Ils restèrent quelques minutes les yeux dans les yeux sans rien dire.

    Jour 7

     

     

            Ils en étaient troublés et ne s'attendaient pas à cela. C'est lui qui le premier coupa le silence dans lequel la pièce avait plongé en lui avouant n'avoir jamais connu cela avant. Lorsque leurs regards se sont croisés, il a eu l'impression d'avoir reçu une décharge électrique dans tout le corps. A l'écoute de ses paroles, Tatiana prit ses mains dans les siennes et lui confessa ressentir aussi des sensations bizarres depuis qu'ils se sont regardés et touchés. Tatiana n'avait jamais ressenti cela non plus auparavant. Le temps s'était comme arrêté pour ces deux jeunes personnes qui découvrent l'amour et les sentiments amoureux.

          L'heure tardive se faisait ressentir, Travis étant un homme galant et gentleman n'attendit pas que Tatiana le reconduise à la porte. Il lui offrit une belle rose et lui dit qu'il voulait qu'elle passe une bonne nuit en pensant à lui en attendant sa visite demain.

    Jour 7

     

     

        Tout naturellement ils se serrèrent l'un contre l'autre. Elle le remercia pour la rose et lui murmura qu'elle l'attendrait avec impatiente demain.

    Jour 7

          

          Tatiana se coucha dans son lit et en fermant les yeux, elle vit le doux visage de Travis...Elle fit de beaux rêves...

    Jour 7


    10 commentaires
  •  

        Les jours avancent et se corsent pour Tatiana. Les problèmes d'hygiène et la quête de nourriture lui prennent beaucoup de temps. Malgré tout, elle essaie quand même de faire évoluer sa carrière. Le matin du cinquième jour, elle  eut juste le temps d'améliorer sa compétence logique avant d'aller travailler. Il lui suffisait juste d'un point en plus pour prétendre à une augmentation ou une promotion. 

    Jour 5 et 6

     

        Sa compétence améliorée, elle se lava un minimum afin d'être un peu présentable, puis est partis au travail. 

       Ses journées étaient de plus en plus fatigantes et elle rentrait complètement épuisée. 

    Jour 5 et 6

     

         Cette après-midi-là, elle ne put rien faire d'autre que se coucher et dormir.

    Jour 5 et 6

      

         Elle rêva de sa cousine Sarah et de sa famille qui vivait à Willow Creek. La solitude commençait à lui peser tout doucement.

    Jour 5 et 6

     

         Elle se réveilla à cause de la faim qui lui tenaillait le ventre. Elle était trop fatiguée pour faire griller son unique poisson alors elle mangea quelques fraises pour calmer un peu les douleurs d'estomac.

    Jour 5 et 6

      

          La soirée était déjà bien entamée. Il fallait qu'elle se relave un peu et qu'elle se divertisse un peu avant de se rendormir.

    Jour 5 et 6

      

        Elle se leva 2 h avant d'aller au travail et remangea des fraises (manger et faire ses besoins en même temps, on gagne du temps !). 

    Jour 5 et 6

       

          Et encore des fraises...

    Jour 5 et 6

     

          Et quand elle a voulu se laver au lavabo du bas, car elle ne supportait plus sa propre odeur... 

    Jour 5 et 6

         

        Surprise ! Un petit peu de ménage, aller, il ne manquait plus que cela !

    Jour 5 et 6

      

          Le ménage et sa toilette faite, il lui restait encore un peu de temps pour travailler à faire des recherches d'informations sur l'ordinateur. Elle n'eut pas assez de temps encore pour la finir, et c'était souvent le cas. Satisfaire ses besoins vitaux lui prenait bien trop de temps. 

    Jour 5 et 6

     

          Encore une petite fraise pour tenir jusqu'à la pause-déjeuner du boulot. 

    Jour 5 et 6

     

            Ce sixième soir, sa forme n'était pas meilleure que la veille et pas de nouvelle promotion mais une bonne performance aujourd'hui.

    Jour 5 et 6

      

          Non seulement il fallait qu'elle supporte le lit inconfortable, la faim et le manque d'hygiène, mais en plus elle n'avait rien ou très peu pour se détendre et se divertir. La télévision ou jouer à l'ordinateur lui manquait énormément. 

    Jour 5 et 6

     

          Sa seule distraction possible était de lire les quelques livres de sa bibliothèque d'enfant. Elle en avait ras la casquette des bouquins et leurs histoires farfelus ! 

    Jour 5 et 6

     

         Elle se grilla son dernier poisson. Au moins ça l'amusait un peu et elle venait de faire une bonne sieste. Dès demain, elle devrait aller se pêcher de nouveaux poissons à mettre en réserve et récolter quelques fruits. 

    Jour 5 et 6

     

          Même le poisson devenait moins digeste. Heureusement, c'était vendredi soir et demain c'était son 1er jour de repos. Elle aura donc plus de temps pour s'occuper d'elle, achalander ses réserves et peut-être se sociabiliser un peu. Elle ne voulait pas perdre le moral, demain sera un autre jour... 

    Jour 5 et 6

     

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

          S'endormir le ventre vide n'était pas le meilleur choix, car Tatiana se réveilla à l'aube et affamé.

        Au menu : carottes ou poisson grillé, mauvais gout ou mauvaise odeur ? Tatiana opta pour le mauvais gout, au moins ça dure moins longtemps !

        Ce petit déjeuner ne lui permettra pas de tenir toute la journée, mais elle pourrait toujours prendre un en-cas au travail.

    Jour 3 et 4

     

        Cette collation rapide lui laissait aussi du temps pour se divertir un peu en lisant quelques pages du livre qu'elle avait commencé depuis son arrivée. Elle avait environ une dizaine de livres disponibles dans sa bibliothèque, un panaché de tous les genres.

      Celui-ci était sur les techniques de drague, Tatiana en aurait certainement besoin très prochainement. Encore un moyen de joindre l'utile à l'agréable.

       A peine était-elle un peu plus divertis que l'heure d'aller au boulot sonna. 

    Jour 3 et 4

     

        A son retour, son humeur était partagée. Heureuse et confiante grâce à sa promotion mais aussi fatiguée et énervée par cette harassante journée de travail qui lui a valu une petite augmentation de salaire. 

       Sa mission ne changeait pas beaucoup et ni ses horaires ni sa tâche journalière. Pour l'instant rien d'insurmontable pour notre aventurière !

    Jour 3 et 4

     

     

        Par contre un décrassage en profondeur serait indispensable pour finir la journée dans de meilleures conditions. 

    Jour 3 et 4

     

       

       Sa toilette faite, elle se sentit beaucoup mieux et ne résista pas à l'envie de continuer son livre en cours.

       Mais la faim commença doucement à se faire ressentir. Tatiana avait encore son poisson de la veille dans l'aquarium.

       Elle se demanda si elle devait avoir le courage d'aller en pêcher un autre pour en avoir en réserve ou bien si elle mangeait celui d'hier et irait en pêcher un autre demain. Elle regarda l'heure qu'il était et se dit qu'elle était plus motivé à sortir pêcher plus tôt que se mettre à sa tâche journalière.

       De toute façon elle n'aurait pas eu le temps de faire grand chose. Et puis peut-être qu'elle pourrait rencontrer un gentil garçon ! 

    Jour 3 et 4

     

     

       Elle ne fut pas aussi chanceuse que lors de sa 1er pêche puisqu'elle n'attrapa qu'un petit Veron. "Maigre repas ce soir, heureusement que j'ai bien mangé au boulot ce midi !" se disait-elle à haute voix. Avant de rajouter : "et après t'être bien nourrie tu vas sortir parler à des gens au lieu de te parler à toi-même !" 

    Jour 3 et 4

     

        Le Veron si petit avait cuit rapidement, du coup, le soleil se couchait à peine et Tatiana avait encore un peu d'énergie pour se sociabiliser un peu.

     

        Quand elle sortis de chez elle, un groupe de filles d'à-peu-près son âge discutait sur le trottoir. Elle se présenta à elles et commença timidement à faire connaissance. Aller à la rencontre de nouvelles personnes n'était pas une chose facile pour Tatiana, elle qui avait eu l'habitude d'être assez solitaire. Sa seul relation amicale profonde était avec sa cousine Sarah.

       Mais elle n'eut pas le temps d'approfondir la conversation avec les filles car un jeune homme l'arrêta dans son élan. 

        -Hé beauté te revoilà ! Comment ça va toi ?

       -Heu excuse moi, on se connaît ? Votre visage me dit vaguement quelque chose...

       Le visage du jeune homme se ferma instantanément visiblement déçu que Tatiana ne l'est pas reconnu de suite et de ce fait son charme ne fît pas d'effet.

       -Allez ne me fait pas marcher belle blonde ! On s'est croisé hier ici même, ne me dis pas que tu ne te rappelles pas de moi !

       -Oh...Ah oui bien sur, tu es...Heu J Hug c'est ça ? Je t'ai rencontré en rentrant du marché, c'est ça. Excuse moi, tu sais j'ai eu une grosse journée et je suis très fatiguée. Tatiana s'en sortis avec cette courbette ne voulant pas le vexer.

      -Ah tu m'as fait peur je ne suis pas habitué. En général les filles ne m'oublient pas !! Mais comme tu me dis que tu es fatigué, je ne vais pas t'ennuyer plus longtemps, je passerai te voir prochainement. J'essaierai de ne pas trop tarder, il ne faudrait pas que tu m'oublie encore !

      -Oui fait ça, je vais aller me coucher je suis épuisée. A bientôt alors ! Bonne nuit !

    Jour 3 et 4

     

     

        Tatiana s'est couché quasiment dans la foulée. Mais le sommeil ne venait pas. Elle tournait en rond dans son lit en pensant à mille et une choses. Ses pensées visèrent aussi ce jeune rencontré hier et ce soir, J Huntington. Ce garçon ne lui plaisait pas vraiment, elle le trouvait prétentieux, arrogant et trop sur de lui. Elle se disait même que ça devait être un sacré coureur de jupons.

       Elle décida quand même de lui laisser une petite chance de faire plus ample connaissance, pour être sûr qu'elle ne se trompait pas et en même temps, elle ne pouvait pas se permettre de faire trop la difficile non plus. Fallait bien qu'elle se l'avoue, physiquement il n'était pas si mal !

     

       Cette nuit là passa très vite et les heures de sommeil furent réduites. Tatiana se leva très crasseuse et devait se laver encore et toujours au lavabo. Le confort de sa maison familiale lui manquait énormément...  

    Jour 3 et 4

     

     

        En sortant de la salle de bains, elle s'aperçut qu'elle n'avait déjà plus de carottes en stock. Comme il était encore trop tôt pour attendre de manger au travail mais elle avait le temps de se griller un poisson. Le bar dans l'aquarium passa à la trappe ! 

    Jour 3 et 4

     

        Propre et rassasiée elle pouvait consacrer l'heure qu'il lui restait à se concentrer sur son travail à faire à domicile. Puis elle partit travailler.  

    Jour 3 et 4

     

        A son retour à la maison, elle était sur les rotules. Elle payait sa courte nuit à cogiter ! 

    Jour 3 et 4

     

         Elle ne put rien faire d'autre qu'une bonne sieste.

    Jour 3 et 4

     

      

        Quand Tatiana rouvrit l’œil, le soleil s'était déjà couché. Elle n'était pas très en forme mais elle du se résigner à se lever pour aller pêcher car elle recommençait à avoir faim et pas de chance, les légumes du parc n'avaient pas encore repoussé.

    Jour 3 et 4

     


    7 commentaires
  •  

         Tatiana n'avait pas passé la meilleure nuit de sa vie. Ce n'était pas la pire non plus car elle était habituée à dormir à même le sol. Mais savoir qu'elle passerait certainement le reste de sa vie ou presque à dormir dans ce lit de très basse qualité était assez difficile à accepter.

    Jours 2

     

     

       Mais notre belle demoiselle n'avait pas le temps de s’apitoyer sur son pauvre sort car un autre problème l'attendait : son estomac criait famine.

       A peine le pied-à-terre et un passage obligé par la salle de bain, elle s'habilla et fila chercher de quoi se nourrir.

       La veille elle avait repéré un petit parc avec quelques plantes sauvages. C'est là qu'elle se rendit dans l'espoir de pouvoir y récolter quelques légumes ou fruits pour se caler un peu le ventre et avoir un appât pour pêcher un poisson.

    Jours 2

       

       Le jardin était à quelques mètres de sa maison. Elle put vite se rassasier un peu. Elle y trouva plusieurs sortes de légumes : carottes, tomates et oignons. Mais aussi un arbre à citrons et quelques aromates et fleurs. Elle choisit des carottes mais pour le petit déjeuné, ce n'était pas très digeste. 

    Jours 2

     

        Tatiana ne s'attarda pas au parc, et rentra en courant à la maison en courant. Elle espérait avoir encore un peu le temps d'accomplir une partie de son travail journalier à faire à son domicile et qui est demandé par son employeur.

    Jours 2

     

        C'était sans compter sur son pauvre vieil ordinateur ! le temps qu'il s'allume ne laissa à Tatiana que la possibilité d'entamer sa tâche et c'était déjà l'heure de partir.

    Jours 2

     

     

         En descendant l'étage, Tatiana se dit qu'elle avait bien de la chance d'avoir pu acquérir différentes compétences pendant son enfance puis son adolescence, car si elle avait dû encore trouver du temps pour améliorer ses compétences, il lui faudrait des journées de 30 heures au moins !

    Jours 2

     

       Tatiana quitta sa maison assez confiante et pressée de découvrir ce nouveau travail. 

    Jours 2

     

     

          A son retour son humeur était tout autre. La journée n'avait pas été très agréable. On avait donné à Tatiana des cartons entiers de dossiers à trier. 

    Jours 2

     

       Quand elle reçut son salaire journalier ce fut encore pire ! Elle se sentait flouée. Elle avait travaillé durement pour gagner un tout petit salaire. A son avis, son niveaux d'études et ses connaissances méritaient bien mieux. 

    Jours 2

     

        Les carottes nourrissaient bien mais le goût ne passait pas. Tatiana s'en contenta et stocka dans sa maison le reste de sa récolte sauf une qu'elle garda comme appât pour la pêche. Mais une odeur nauséabonde atteint ses narines et elle ne mit pas longtemps à comprendre que c'était sa propre odeur qu'elle sentait. 

    Jours 2

     

        "Vite une bonne douche !" s’exclamât-elle avant de s'arrêter et de réaliser qu'elle n'avait pas de douche. Ça doit être une erreur, ce n'est pas possible autrement. Il faut que je finisse de lire ses maudites règles et restrictions, pensa t-elle.

        Il y avait bien une restriction concernant les douches et les bains. L'eau était aussi restreinte à cause de la sécheresse et de la détérioration des tuyaux de distribution souterrains. "Donc lavage à l'ancienne au lavabo ma vieille !" se dit-elle. Sans toutefois trouver cela logique !

    Jours 2

     

        Le temps passa vite pour sa 2ème journée de sa nouvelle vie et il était déjà temps de penser au dîner du soir.

       Tatiana tenait absolument à se nourrir d'au moins un repas de protéines dans la journée. Une carotte en poche et sa cane en main, elle se rendit au coin pêche le plus proche.

       Cette activité faisait beaucoup de bien à Tatiana. Lui permettant de prendre l'air et de se détendre à la fois et surtout avec la certitude d'avoir le ventre bien rempli pour passer la nuit.

    Jours 2

     

       Mais ce soir, c'est la fatigue qui prima sur la faim. En plus Tatiana n'avait pas encore pu commencer son travail du jour.

       Alors elle mit son bar fraîchement pêché dans son aquarium. C'est comme si j'avais de la compagnie pour faire mon travail du jour, pensa-t-elle tout en souriant le regard attendris sur son poisson...

       Qui finira tout de même dans son assiette ! 

    Jours 2

     

       Elle trouva encore un peu d'énergie à donner à son travail avant d'aller passer sa seconde nuit dans sa nouvelle maison mais cette fois un tout petit peu moins seul.

    Jours 2

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

         Tatiana venait d'être déposé devant sa nouvelle maison. 

        - Me v'la bien, tiens ! Mais dans quel pétrin je me suis fourré ! Moi qui voulais vadrouiller aux quatre coins de la terre, je me retrouve enfermée dans cette ville et encore pire dans ce quartier ! Finalement, c'est presque pareil que la prison, sauf qu'il faut que je travaille et que je fasse des enfants ! Sans compter qu'il faut trouver le père, se dit-elle.

       Mais ce qui déprimait encore plus Tatiana, c'est qu'elle ne reverrait plus jamais son frère, ses cousines et le reste de sa famille. 

    Jour 1 et 2

     

       Tatiana s'empressa de visiter l'intérieur de sa maison. C'était une maison étroite, mais à deux étages.

       Elle fit le tour du propriétaire, et prît connaissance des règles à respecter impérativement. Elle n'en crus pas ses yeux, il y en avait au moins une vingtaine. Ne voulant pas se mettre trop de pression tout de suite, elle décida d'en lire la moitié et le reste sera pour plus tard.

       Toutes ses restrictions étaient assez contraignantes et se portaient principalement sur les conséquences de l'accident nucléaire. Beaucoup de restrictions concernent l'environnement très pollué à cause du nuage radioactif bloqué au dessus de la ville coincée par les montagnes, mais aussi à cause de la destruction massive des usines et diverses entreprises de la ville. 

    Jour 1 et 2

     

         La deuxième priorité de Tatiana était de se faire embaucher par une des rares entreprises qui reste dans la ville. Pour ce faire, elle avait l'autorisation d'utiliser son téléphone. Pour le reste s'était interdit. Ça faisait partie des restrictions, car toutes les lignes ou presque de communication téléphonique et d'internet étaient défectueuses suite à l'accident, alors l'utilisation était plus que limitée. 

    Jour 1 et 2

     

       Tatiana consulta les offres d'emploi, toute contente de récupérer son portable même pour quelques minutes, et eut la surprise de voir que l'armée recrutait. Elle avait depuis le début la sensation qu'on lui cachait des choses, alors quand elle vit l'offre d'agent secret, Tatiana ne résista pas et postula.

       Tant qu'à vivre cette mission autant le faire à fond et peut-être arriverait-elle à percer quelques secrets. A son avantage, Tatiana possédait déjà plusieurs compétences et connaissances requises pour le poste. Du coup elle l'obtient sans difficultés.

    Jour 1 et 2

         -Une bonne chose de faite ! Se dit-elle. Vivement lundi ! Bon maintenant faut que je me trouve à manger. Encore une de ces fichues restrictions...

        En effet, l'accident avait aussi détruit les magasins d'alimentation. L'électricité était réduite au strict minimum pour les habitants, afin de laisser les usines et entreprises l'utiliser en fonction de leurs besoins.

        Et pour être bien certains que personne ne soit tenté d'utiliser des appareils électroniques ou électroménagers, les autorités ont fait enlever des habitations tous les appareils encore en service. A la place, les habitants disposent d'un barbecue ou d'un feu de camp à l'intérieur de la maison. Donc sans magasin ni d'importation de produits à cause des risques de contaminations, Tatiana devait se contenter de poissons pêchés par elle même. Elle pouvait aussi récolter des fruits et des légumes sauvages du quartier.

        Même le jardinage était proscrit à cause du nuage, car en fait il était déconseillé de rester plus d'une heure dehors et aussi la terre pouvait être polluée.

     

        La troisième priorité de Tatiana était donc d'aller pêcher un poisson pour son dîner du soir. La chance n'avait pas totalement lâché Tatiana puisqu'il y avait un ruisseau en bas de chez elle avec plusieurs coins propices à la pêche. Ensuite elle irait faire un tour au marché local qui se déroule uniquement le dimanche. Elle pourrait peut-être y trouver de quoi agrémenter son logement spartiate.                                  

    Jour 1 et 2

     

        Tatiana avait appris à pêcher pendant sa jeunesse. Appâté le poisson n'était donc pas une épreuve pour elle. 

    Jour 1 et 2

      

        Sauf quand la rivière lui joue des tours ! D'ailleurs en voyant ce qu'elle pouvait trouver dans l'eau, Tatiana se demanda si finalement l'eau et les poissons ne seraient pas non plus infecté...

             -Si la terre peut-l'être, pourquoi pas la rivière et les poissons ? Beurk...N'y pense plus, il te faut des protéines pour ta survie alors pas le choix ! Se dit-elle, comme pour se convaincre. 

    Jour 1 et 2

     

        Tatiana n'avait pas trop perdu la main, mais elle ne devait pas être la seule à puiser dans cette rivière car les poissons avaient du mal à mordre à son hameçon, en plus elle n'avait pas d'appât. Mais elle patienta et finis par attraper un bon gros bar. Ça suffisait pour aujourd'hui. Direction le marché maintenant !

    Jour 1 et 2

     

        Tatiana avait du mal à trouver le marché, alors dès qu'elle croisa quelqu'un, elle demanda son chemin. 

       -Bonjour, je suis nouvelle dans ce quartier et je cherche le marché local, pourriez-vous m'indiquer le lieu ?

       -Bonjour moi c'est Eric Lewis, je suis un survivant de l'accident. Ma famille et moi-même vivons ici depuis plusieurs années. Je suis bien content de savoir que la ville intègre de nouvelle venue. Le marché est juste au bout de la rue tout droit. Je vous préviens, ne vous attendez pas à un grand marché. C'est plus une brocante car vous y trouverez que des objets d'occasion de basse qualité. Les produits de luxe et de haute technologie nous ont été volés pendant l'accident par des employés qui ont réussie à prendre la fuite. En plus ils ont pris aussi les plans de constructions des prototypes d'appareils technologiques de haute définition. Donc on n'est pas prêt d'avoir des produits de luxe et du matériel moderne ! Enfin il faut s'y faire, ce n'est pas le pire, n'est-ce pas ?

       - Oui vous avez raison ! Je me présente, Tatiana Kovalski, j'ai emménagé aujourd'hui dans le chalet vert en face du petit parc et du coin pêche. J'espère avoir l'occasion de vous revoir une prochaine fois dans ma rue. Bonne journée !

       - A vous aussi et bon marché !

    Jour 1 et 2

     

        Eric n'avait pas menti, c'était plus une brocante qu'autre chose. Mais Tatiana se trouva quelques objets qui pourraient être utile. Une jolie table d'échiquier avec ses deux chaises, un tapis de course d'occasions, un aquarium pour y stocker le poisson du jour et une petite plante verte qu'elle mettrait sur son bureau.

       Sur le chemin du retour, alors qu'elle était plongée dans ses pensées, elle entendit une voix qui lui dit: "Hou mais quelle beauté ! Vous êtes nouvelle ici ?"

       C'était un beau et grand jeune homme. Très classe, genre BCBG, limite fils à papa mais Tatiana ne pouvait pas laisser passer ça ! Il lui fallait se trouver un compagnon de vie alors autant s'y mettre le plus tôt possible. 

        -Bonjour, moi c'est Tatiana et toi ?

        -Bonjour belle Tatiana, je me présente : J Huntington III ! Je suis né ici, mon père était le magna des plus grosses usines de la ville, j'ai connu de belles années...Mais tout ça c'est fini maintenant. Bref, on est tous logés à la même enseigne dorénavant. Mais toi, je ne t'ai jamais vu, tu es nouvelle, non ?

        -Oui c'est ça, je viens d’emménagé dans le chalet vert, juste là. Je t'aurais bien invité à boire un café mais comme tu le sais, l'eau du robinet n'est plus potable. Mais je viens d'acheter un jeu d'échec. Ça te dit une partie ?

        -Non je te remercie, je dois aller travailler mais je passerai te voir bientôt. Sur ce je te souhaite une bonne soirée, jolie demoiselle !

        Tatiana pouffa de rire tout en rougissant et lui répondit : Merci à toi aussi beau brun ! Jour 1 et 2

     

        Cette rencontre lui avait fait le plus grand bien et l'avait re-booster. Du coup, elle était assez motivé pour se coller le nez à son écran afin de se préparer pour son nouveau travail qui débutait demain. Elle devait faire quelques recherches d'informations sur internet. Elle avait le droit d'utiliser l'ordinateur dans le cadre de son travail seulement et pendant une heure.  

    Jour 1 et 2

     

        Après tout ce travail, elle ressentit le besoin de se divertir un peu et essaya son nouveau jeu. Mais la faim l'interrompit. il était temps d'essayer son feu de camp !  

    Jour 1 et 2

     

          -Finalement t'auras même pas eu le temps de faire un tour d'aquarium ! Dit-elle à son poisson avant de l'empaler sur une branche, ramasser préalablement à côté de chez elle.

          Tatiana était déjà partis en camping avec ses parents. Alors allumer un feu était un jeu d'enfant. 

    Jour 1 et 2

        

        Pendant qu'elle grillait son poisson, elle ne pouvait s’empêcher de se rappeler ses vacances en familles... 

    Jour 1

        De si bons souvenirs... 

    Jour 1

     

     

       Se remémorer ses souvenirs, lui avait un peu miné le moral et la fatigue commençait à se ressentir. Tatiana ne voulait pas se coucher trop tendus alors elle prit un livre pour se changer les idées.

       Elle qui n'était pas une très grande lectrice allait devoir s'y mettre car c'était une des rares distractions autorisées. Quelques pages suffirent pour que les premiers braillement apparaissent.

       C'était la fin de la première journée du reste de la nouvelle vie de Tatiana, elle allait passer sa première nuit seule, dans une nouvelle ville, une nouvelle maison et au réveil un nouveau travail. Cela faisait beaucoup de changement à accepter et à digérer pour une si jeune personne. 

    Jour 1 et 2

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique