•  

         La fin de cette deuxième semaine est enfin là et c'est tant mieux. La fatigue se fait de plus en plus ressentir pour Travis et Tatiana. Travis est assez maladroit et il se brûle quasiment à chaque fois qu'il veut se faire cuire un poisson. Cela avait le don de le mettre en rogne, surtout quand c'était le matin au petit déjeuner ! 

     

          Tatiana étant partie pêcher dès l'aube, a goûter au petit déjeuner à l'oignon ! Beurk ! Franchement pas terrible mais bon cela lui a permis de tenir jusqu'à ce qu'elle pêche son poisson ! 

     

          Avant d'aller au travail, Travis a rencontré une nouvelle fille du quartier et ils ont facilement sympathisé. Elle était un peu introvertie et un peu bizarre, mais ils s'entendent bien. Bien sûr J était encore à la maison à ce moment-là. 

     

          Bien entendu, le soir même, il était encore à la maison pour tout raconter à Tatiana. Mais Tatiana n'est pas dupe ! Elle sait bien que J.Hugtinton surveille Travis comme du lait sur le feu au cas ou il déraperait et pourrait récupérer Tat. Elle était en train de griller du poisson et quand il eut fini ses allégations, il ne manquait pas grand-chose pour que Tatiana lui balance son poisson dans la tête !  

          Au lieu de cela, elle l'a juste remis à sa place en lui disant qu'elle avait vraiment confiance en Travis et qu'il n'était pas interdit d'être ami avec le sexe opposé sans arrière-pensée ! N'est-ce pas J ?

     

       Tatiana espérait en parler quand même plus tard avec Travis mais, finalement pris par leurs occupations, elle n'a pas eu le temps.

     

         Le point fort de ce samedi est venu d'une surprise que Travis a concoctée en secret pour Tatiana. Une fois qu'ils avaient fait tout ce qu'ils devaient faire dans la maison et pour se nourrir, il intercepta Tatiana dans la chambre à l'étage. Elle venait de se faire une petite toilette afin de se faire toute jolie pour son homme car elle souhaitait aussi passer un petit moment avec lui.

     

          Alors que Tat allait demander à Travis qu'il lui raconte un peu qui était cette nouvelle amie dont lui avait parlé J, elle vit Travis se mettre sur un genou. Les joues presque aussi rouges que son pull tellement il était nerveux. Il se baissa tout en cachant sa surprise dans ses mains, leva les yeux vers Tatiana...

     

         Et lui dit : "Mon amour, je suis heureux et si vivant depuis que je t'ai dans ma vie. Je ne veux plus jamais te quitter. Je rêve d'une chose, que tu deviennes ma femme et la mère de mes enfants. Ma compagne, mon amie, ma confidente, je suis tout à toi et pour toujours. Ma maman, paix à son âme, aurait tellement aimé que j'épouse une si belle et intelligente femme comme toi, alors je t'offre cette bague qui était la sienne. Je me mets à genou devant toi mon cœur pour te demander si tu veux bien être Mme Travis Scott ? 

     

         Tatiana surprise et émue par cette déclaration d'amour pensa quelques secondes à ce dont elle voulait discuter avec Travis et se sentit totalement ridicule. Elle se reprit rapidement et les larmes lui montèrent au bord des yeux. Tatiana regarda Travis dans les yeux et lui répondit ce qu'il voulait entendre.

         "oh que oui, je veux devenir ta femme !". Elle prit la bague,l'observa, elle la trouvais tellement belle. "Je suis si touchée que tu m'offres la bague de ta maman, j'y prendrais grand soin, elle est magnifique mon chéri. Merci mon amour, je t'aime !" 

     

          Sur ses mots, Travis porta dans ses bras sa future femme.

         "Je suis tellement fier de devenir ton mari et je t'aime tellement, lui dit-il." Tatiana devenait une vraie guimauve à entendre toutes ses belles paroles et elle adorait qu'il soit si sentimental et si romantique.

        Tatiana lui avoua aussi les forts sentiments qu'elle éprouvait à son égard. Elle ne souhaitait qu'une chose, que malgré les épreuves qui les attendent, qu'ils restent toujours autant amoureux l'un de l'autre ! 

     

         Cette nuit-là, la température monta dangereusement dans la petite maison verte. Les amoureux ont bien failli succomber aux plaisirs de la chair. Tatiana et Travis tenaient à ne pas craquer avant de se marier. C'étaient leurs désirs et leurs choix en hommage à leurs mères qui auraient aimé qu'ils respectent ce vœu. Et puis faire monter le désir entre eux n'était pas si désagréable...Les caresses et le pouvoir des mains sur leurs corps suffirent à les faire s'extasier et patienter jusqu'au mariage...

     

          Jusqu'à la fin de la nuit, Tatiana était nerveuse et n'arrivait pas à s'endormir. Elle pensait à tous ces événements survenus dans sa vie en si peu de temps. Il y avait effectivement de quoi être un peu perturbé et angoissé. Il fallait qu'elle fasse quelque chose qui la détendrait afin de s'apaiser et trouver un peu le sommeil.

          Alors, elle prit les pinceaux et tableaux achetés sur le marché, le dimanche précèdent, et peint ce qui lui passait par la tête ! 

     

          "On dirait un tableau pour enfants ! Ah ! comme si tout n'allait pas assez vite, mon subconscient essaierait-il de me faire un message ? Bon dimanche j'achèterai des clous et je l'accrocherai en haut...Dans la future chambre des enfants !" 


    7 commentaires
  •  

            En dehors de quelques événements, ce milieu de semaine se passa plus tôt bien. Le mardi matin, Tatiana s'est levée à la limite du retard pour le boulot et elle n'a même pas eu le temps d'aller faire ses petits besoins du matin ! Tans pis, elle espérait juste tenir jusqu'au boulot. 

     

           Ce même jour, elle rentra à la maison avec une nouvelle tenue de travail qui allait avec son nouveau poste. C'était une tenue simple et un peu stricte mais comme il n'y avait plus non plus de magasin d'habits ni même d'importation, Tatiana ne pouvait pas faire la difficile. De plus, cela lui faisait une tenue en plus. Le reste de la journée s'est déroulé un peu comme les autres jours. Nos jeunes missionnaires ont passé encore beaucoup de temps à s'occuper de leur foyer et trouver de la nourriture. Et optionnellement se détendre un peu.

     

           Un des événements importants était que le mardi est et sera le jour des factures. Les toutes premières factures venaient d'être déposées la veille dans la boîte aux lettres ! Ces factures correspondaient au paiement du loyer, des meubles, électricités et eau. Ensuite il y avait aussi la facture des impôts qui étaient exorbitant de fait qu'une fois tout payer, il ne restait plus un centime au foyer. Mais ils n'étaient pas les plus à plaindre. En effet, Travis a expliqué à Tatiana que lorsqu'il vivait seul dans sa maison, ses factures tombaient le samedi et du coup il ne pouvait jamais rien s'acheter le dimanche au marché. Eux avaient au moins le temps de renflouer les caisses avant le dimanche suivant.

     

         J était encore venu squatter chez eux et tenir la discussion avec Travis pendant qu'il testait les jeux pour son job. Mais cela n'est presque plus une exception mais, une habitude !

     

         Comme d'habitude aussi, pendant ces quelques jours, ils ont dû se dépatouiller avec leur problème d'hygiène ! Et ils rentraient parfois dans des états plus que crasseux. 

     

     

            La journée de mercredi se démarqua par l'arrivée d'une très très bonne nouvelle. Travis a été promu Forçat du code, une augmentation de 9Sf et une belle prime de plus de cinq cents Simflouz ! Impeccablement bien tombé ! 

     

     

            Les tourtereaux n'ont même pas pu fêter ça entre les problèmes de plomberie et le ménage qui en découle sans oublier J qui s'incruste toujours. A la fin de la journée, ils étaient épuisés.

    L

     

         Naturellement Tatiana et Travis se partageaient les taches à la maison selon leurs compétences déjà acquise et aussi leur capacité à s'adapter à la tache. Tatiana maîtrisait de mieux en mieux la pêche et attrapait plus rapidement de meilleurs poissons et plus variés. C'est elle qui fournit la dose de protéines journalière à leur couple. Travis lui s'occupe d'aller récolter les légumes et fruits sauvages du quartier.  

     

          Pour les réparations de la plomberie, qui devenait de plus en plus récurrente et agaçante, c'était plus ou moins chacun son tour ou en fonction de leur état de fatigue ou de tension. Parfois aucun des deux n'était ni motivé ni suffisamment en forme pour supporter une seule réparation ! Et parfois voir souvent, ils y en avaient plus d'un à réparer !

     

          Si seulement ils avaient vraiment de quoi se détendre comme une télévision ou s'ils pouvaient utiliser l'ordi aussi pour le plaisir, cela les aiderait beaucoup plus à supporter les tâches quotidiennes. Surtout depuis que Travis a eu sa promotion, sa tâche quotidienne de travail à la maison ne consistait plus à tester les jeux sur l'ordi. Il ne lui restait plus que la lecture comme moyen de détente et ce n'était pas vraiment sa tasse de thé !

     

         Tatiana en avait déjà plus qu'assez de la lecture mais aussi de leur canapé si peu confortable sur lequel elle se pose la plupart du temps pour lire. "Arrff rageât-elle, satané canapé, j'ai le cou en compote !" 

     


    9 commentaires
  •  

       Ce dimanche, cela faisait une semaine que Tatiana vivait à Rockies Mountains, et elle n'avait pas le temps de rêver, même le dimanche ! La journée si bien terminée hier, commençait par des complications. C'était le moment de mettre à profit ses compétences en bricolage acquis pendant son apprentissage scolaire et chez ses parents. Le lavabo de l'étage venait de casser. Tatiana le répara rapidement après s'être occupé d'elle et de ses besoins. Ce matin tout pouvait arriver, elle était vraiment de bonne humeur... 

    Jour 8 et 9

      

        Elle venait tout juste de sortir de la salle de bains, prête à accueillir Travis, que la sonnette retentissait dans sa petite maison. Elle se précipita à la porte sûre d'y voir Travis derrière. Ce ne fut pas le beau visage de son prétendant qui se présenta à elle mais celui de l'arrogant J !

      La tête de Tatiana devait être tellement déconfite, qu'il lui dit:

             -cache ta joie !

            -Excuse-moi mais, je ne t'attendais pas, mais finalement tu tombes bien. Je voulais te parler. Rentre ! lui ordonna-t-elle.

        Ils s'installèrent sur les rondins près du feu et Tatiana amorça la discussions en le remerciant de lui avoir envoyé Travis. Mais il l'interrompit de suite.

             -Quoi Travis est venu te voir ? Quand ça ?

            -Hier soir, il m'a dit que c'était toi qui lui avais parlé de moi, répondit Tatiana.

             -Oui, c'est mon collègue alors depuis que je t'ai rencontré, j'ai souvent parlé de toi. Mais je n'ai jamais demandé à ce qu'il vienne te voir. J'espère qu'il ne t'a pas embêté quand même.

             -Oh sur le coup, je croyais que tu me l'avais envoyé pour me surveiller alors je n'étais pas très contente. Mais, finalement, le courant est tout de suite passé entre nous. J'apprécie beaucoup ce jeune homme et je dois le revoir aujourd'hui. C'est pour cela que je t'ai remercié. Je crois que j'ai eu un coup de foudre !

         A l'écoute de ses dernières paroles, J devenait blanc comme un linge. Tatiana lui demanda s'il se sentait bien. Mais J lui bredouilla qu'il devait partir, une course urgente à faire. Tatiana n'en fit pas une histoire, elle attendait Travis et voulait être seule pour l’accueillir.

    Jour 8 et 9

     

        Travis lui laissa juste de le temps de remplir ses réserves en nourriture et de se reposer un peu. Tatiana le trouvait toujours si séduisant. Surtout quand il souriait, et ce sourire ne le lâchait pas depuis qu'elle lui avait ouvert sa porte. Travis lui proposa une partie d’échecs, qu'elle accepta avec plaisir. Pendant qu'ils jouaient, ils profitèrent pour faire plus ample connaissance. 

    Jour 8 et 9

     

         Les heures défilaient sans qu'ils s'en rendent compte. Travis et Tatiana venaient de passer l'après-midi à discuter, rigoler et par moments se frôler, poser un ou deux regards... 

    Jour 8 et 9

     

          Puis n'y tenant plus, Tatiana soutenue par le regard profond de Travis se rapprocha tout doucement de lui. Elle lui fit son plus joli sourire, sans le lâcher du regard, elle se pencha un peu... 

    Jour 8 et 9

     

         Pris ses mains dans les siennes, lui murmura quelques mots doux... 

    Jour 8 et 9

     

         Se rapprochant de plus en plus de son visage, elle mit sa timidité de côté, et lui offrit son tout premier baiser d'amour.

    Jour 8 et 9

     

         Tatiana ne voulait pas perdre de temps. Après tout, sa vie était bien devenue une course contre la montre, alors... Elle regarda Travis dans les yeux et lui avoua ses sentiments : 

             -Travis, tu sais depuis mon arrivée ici je me sens très seule. J’espérai rencontrer quelqu'un qui serait mon compagnon dans cette vie qu'on m'impose. Hors avec toi, c'est bien plus qu'un compagnon de vie que je vois. Quand je suis avec toi, je suis à nouveau heureuse et mon cœur palpite à 100 à l'heure. Je n'ai pas envie que tu repartes chez toi ce soir. Toi et moi avons une mission à exécuter et notre temps est compté. Ce que je ressens, je ne l'ai jamais ressenti auparavant. Je n'ai plus besoin de chercher quelqu'un, je t'ai toi.

    Jour 8 et 9

         

         Tatiana prit une grande respiration et posa la question qui lui brûlait les lèvres. 

            -Est-ce que tu veux vivre avec moi ? Je te propose de rester chez moi dès ce soir. Rends la clé de ta maison demain à la mairie. 

            -Oh mais je te dis un grand oui ! s'exclama-t-il. Je suis dans le même état que toi depuis hier soir, je suis tellement content. La vie sera bien plus facile à deux et surtout avec toi.

             -Oh super, je suis si contente, s'extasia Tatiana. 

    Jour 8 et 9

     

         Les sentiments avoués, les corps se sont rapprochés et ils se sont embrassés à n'en plus finir... 

    Jour 8 et 9

     

       Travis s'installait quasiment les mains dans les poches, mais heureusement, il avait déjà un poste attitré. De toute façon, comme Tatiana, il n'avait pas d'économie, sa maison était louée par la mairie et ses meubles ne valaient pas plus que ceux de Tatiana.

        Travis avait grandi dans cette ville. Il était fils unique et ses parents avaient péri lors de l'accident. Il était donc aussi seul que Tatiana. C'était un garçon sûr de lui et très sociable.

    Jour 8 et 9

     

     

       

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

        Et comme il voulait bien faire et rendre heureuse sa dulcinée, c'est lui qui s'est chargé d'aller pêcher et de cuisiner le repas du soir.

    Jour 8 et 9

     

         Sauf que Travis était un piètre pêcheur, il avait seulement attrapé un tout petit Veron. Mais ce ne fut pas un problème car ces deux-là, pourrait presque vivre d'amour et d'eau fraîche.

    Jour 8 et 9

     

       Ils passèrent leur première nuit ensemble très sagement. Ils souhaitaient vivre rapidement ensemble, mais ils voulaient se laisser un peu de temps avant de passer aux choses sérieuses.

      Car si être amoureux n'était pas interdit ni sans restrictions, les plaisirs de la chair quant à eux n'étaient pas sans risque. Puisque les seuls survivants et expatriés comme Tatiana devaient concevoir des enfants afin d'augmenter la population de la ville, la contraception était bien évidemment proscrite. Il ne restait aux amoureux que les remèdes de grand-mère, pas toujours efficace, ou fonder une famille parfois même une grande famille.

        Tatiana et Travis savaient à quoi s'en tenir et d'un commun accord avait décidé d'attendre le plus possible avant de s'engager totalement en laissant la nature agir.

     

        Ce premier lundi matin ensemble, leur priorité était tout autre. Tatiana s'était réveillée très peu de temps avant le début de sa journée de travail. Elle a ingurgité tant bien que mal le reste de poisson de la veille qui commençait à tourner, et fila au travail. Travis lui débutait un peu plus tard, il se contenta d'un citron comme petit déjeuner.

    Jour 8 et 9

     

     

         

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       

     

        Sur le trajet Tatiana pris de nausée repensait avec nostalgie aux bons petits plats que cuisinait sa maman, grand chef gastronomique. Tatiana avait vécu une enfance et une adolescence heureuse et choyée. Ses parents gagnaient de bons salaires et elle avait habité une grande maison luxueuse. Elle ne manquait de rien, si bien que ses conditions de vie actuelle étaient parfois très difficiles à gérer.

    Jour 8 et 9

     

        Pendant ce temps là, Travis s'occupait de sa tâche du jour qui n'était pas trop dur à faire, vu qu'il avait le privilège de tester notre système informatique lorsqu'un utilisateur joue en réseau. Sa fait partie de sa mission, à la fin de sa carrière il censé remettre en route tout le réseau informatique, internet et téléphonie. Et oui rien que ça ! S'il arrive au bout de sa mission, tous les habitants de la ville auront de nouveau les ordinateurs pour tout ainsi que l'utilisation du téléphone. Ce qui sera formidable. Travis en était bien conscient et savait que tout le monde attendait ça avec impatience.

       C'est pour cela qu'il faisait son possible pour évoluer le plus vite possible. Pour l'instant il s'en sort haut la main !

    Jour 8 et 9

     

        Tatiana pouvait se féliciter car ce jour là, elle rentrait avec une promotion ! Mais complètement affaiblis, sale et à deux doigts de la crise de nerfs ! On n'a pas rien sans rien parait-il ! 

    Jour 8 et 9

     

         Elle s'accorda au moins le temps de grignoter, réparer un lavabo, se laver et lire un peu avant de finir non pas dans les bras de Travis, mais dans les bras de Morphée. 

    Jour 8 et 9

     

         A son retour, Travis était plus ou moins dans le même état sauf qu'il n'avait pas eu la promotion attendue et était complètement dégoûté. En plus, il ne restait que quelques citrons et tomates pour le dîner. En voyant Tatiana profondément endormie, il comprit qu'il n'y aurait certainement pas de poissons au dîner ce soir.

    Jour 8 et 9

      

        Le pauvre Travis n'avait eu guère le temps de s'occuper de lui que J sonnait à la porte ! Travis vit par la fenêtre que c'était lui et soupira...Il l'avait évité toute la journée. Il savait qu'il ne pourrait éviter la discussion indéfiniment mais ce soir, il n'était vraiment pas d'humeur. Mais J l'aperçut à l'intérieur et lui fit signe.

         Travis le fit entrer dans la pièce. 

     

            -Hé J ! Comment ça va, je ne t'ai pas vu aujourd'hui ! héla-t-il d'une voix faussement assurée.

         -Oui oui c'est ça ! Dis plutôt que tu as tout fait pour m'éviter. Aurais-tu des choses à te reprocher ? l'accusa d'office, J.

         -Oh ça va commence pas J ! Je n'ai rien fait de mal, je voulais juste connaître cette étrangère dont tu me parlais tant. Il n'y avait rien entre vous et je te connais J, tu n'es pas l'homme d'une seule femme...Alors une en moins...Mais de toute façon, je te dis que je ne suis pas venue la voir dans ce but, l'amour nous est tombé dessus sans le vouloir. Tu dois me croire.

          -Mouais, répondit J désabusé.

          -Allez, on reste amis. Je ne voudrais pas te chasser et je ne sais pas pour toi, mais moi je suis épuisé. Je vais aller rejoindre Tat, dans le lit la haut.

         J le regardait de travers et lui lança d'un ton arrogant : profite bien Travis et ne t'éloigne pas trop d'elle, on ne sait jamais, je pourrais ne pas être loin...

    Jour 8 et 9

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique